Le blog

News et regard des experts de n&c sur le pricing revenue management

07February

Mon aventure incroyable sur un comparateur de prix. Ou comment devenir chèvre en 3 minutes

  • Attachez vos ceintures, prenez votre respiration, ça va secouer… J’ai été interviewé par une journaliste qui souhaitait avoir un avis sur les comparateurs de prix dans l’aérien. J’étais plutôt à l’aise sur le sujet mais j’ai fait malgré tout quelques simulations, notamment sur l’un d’eux, sans doute le plus connu de tous. Et là, l’horreur….D’abord, après avoir fait mon choix, on me suggère un billet flexible, plus cher de 198,52€. Il est plus que suggéré, il apparaît pré-sélectionné par défaut. Non, merci. Je clique sur « billet standard ».Supplément bagage ? Non, merci, si je l’avais voulu, je l’aurais demandé en page 1 car j’avais le choix.On me redemande de choisir à l’aide d’un menu déroulant cette fois, si je veux un billet flexible, pour 198,52€. J’ai déjà dit « non » me semble-t-il. Je redis non, c’est bon, merci.Nouvelle Pop Up : Billet flexible pour 198,52€ seulement ? Non, c’est une blague ? J’ai déjà dit NOOOON MERCI !!! Troisième fois ! Je viens de le dire en plus, c’est pas comme si on ne s’était pas vu depuis 6 mois !!Choix de siège, 19,00€ ? Non, merci. D’ailleurs le bouton du « oui » et du « non » sont inversés par rapport à la question précédente. Bien vu. Mais j’ai déjoué habilement ce petit piège, comme sur un jeu vidéo.Niveau d’assistance Premium, à 33,30€ ? (coché par défaut). Ils annoncent que 56% de leurs Clients choisissent cette assistance. Tant mieux pour eux mais non, merci.Page suivante (je me demande combien de temps ça va durer…) : Êtes-vous certain de ne pas vouloir une assistance pour seulement 33,30 € ? On vient d’en parler ! Et j’ai dit N-O-N.

    Cette fois encore le bouton « Ajouter un service » pour l’assistance Premium est affiché en vert et en surbrillance. Le bouton « Je n’en profite pas » apparaît en grisé, comme s’il n’était pas cliquable. Je réponds « Je n’en profite pas ». Piège évité. S’il y avait un bouton « vous commencez à me gonfler », je l’aurais cliqué.

    Puis une nouvelle fenêtre, présentée comme bien utile quand on va aux USA : souhaitez-vous une application pour votre ESTA (programme de dispense de visa) à 39€, avec la mention « l’ESTA est obligatoire pour tout voyageur allant aux Etats-Unis ». La mention « obligatoire » ne me fait pas peur, j’ai démasqué la duperie. Je clique sur « non ».

    Une indemnisation retard AirHelp, pour 7,90€ ? Non, merci.

    Une assurance annulation à 85,08€ ? Non, non, non, merci. On a déjà parlé de ce type de sujet.

    Une assurance bagage ? 19,90€. Non, merci. Vous n’allez pas toutes me les faire ? Assurance passeport, assurance j’ai perdu mon chargeur…

    Une information de réservation par sms ? 2,90€. Bah non, merci. Je suis en train de réserver là…

    Un Programme de voyage mobile pour 3,50 € ? Non, merci, c’est gentil.

    Nouvelle page : « nous avons remarqué que vous n’avez pas sélectionné d’assurance annulation pour votre vol. 85,08€. Ajouter ? ». En effet, c’est bien vu, vous êtes très perspicace, je n’ai pas sélectionné d’assurance.

    J’ai cru un instant à un bug. Je pense avoir dit NON déjà 3 fois, mais je vais le redire : Noooon, je ne veux pas d’assurance. I DON’T WANT ANY INSURANCE !!! Je deviens fou.

    Enfin, le calvaire se termine et je tombe sur la page de paiement. Même le site est soulagé : il dit en haut de la page « on y est presque » avec l’icône « pouce levé ». Tu m’étonnes, un vrai parcours du combattant. Ceux qui sont toujours sur le site à ce stade ont du mérite. J’ai l’impression d’être parvenu au niveau 2 du jeu.

    Un petit 25€ de frais de dossier et on y est, on peut passer au paiement. Cette fois-ci je craque, je ne peux pas dire « non, merci ». Pas de bouton pour ça. Au secours. Je sors du jeu, game over. C’est l’un des comparateurs les plus connus du marché. Je n’y remettrai plus les pieds, ni les doigts. J’ai malgré tout atteint le niveau 2 du jeu.

    Et vous, vous ferez mieux ?

Pascal Niffoi
Directeur Général Chez N&C

Post a Comment

Fields required